EXMAR : exercice de synthèse de la Formation Militaire au Commandement (FMC) pour les aspirants de la promotion EN16

Les aspirants de la promotion 2016 de l’École navale ont participé, en deux bordées, à un exercice de synthèse de leur formation militaire au commandement.

EXMAR est un exercice maritime qui a pour but de mettre en pratique toutes les connaissances acquises, en matière de commandement, par les élèves-officiers durant les deux années passées à l’École navale. Il comprend la préparation et la réalisation de missions complètes et marque le point final de leur formation militaire. C’est l’un des exercices les plus importants de leur formation qui est le support d’évaluation dans lequel ils sont observés sur leur capacité à commander en milieu maritime.

 

 

 

Les élèves-officiers sont mis à l'épreuve en enchainant des exercices à rythme soutenu, de jour comme de nuit. Tout est fait pour rendre l’exercice le plus réaliste et vivant possible dans le but de les préparer à la réalité de leurs futures missions. Un dispositif grandeur nature est mis en place : les opérations sont menées à partir d'embarcations rapides, de Bâtiments d’Instruction à la Manœuvre (BIM), d'un bâtiment école, le tout avec la participation de plastrons. Tour à tour les élèves prennent le rôle de chef de Brigade de Protection (BP) ou d'une équipe de visite, rôle qui leur sera confié dès leur arrivée dans les forces.

 

 

Durant les trois premiers jours s'enchaînent des missions à dominante maritimes, réalisées dans l’Anse du Poulmic. Les BP agissent de manière quasi indépendantes les unes des autres en prenant part à différents exercices : débarquement, protection de port, lutte anti-piraterie, déminage, récupération d’agents, récupération de migrants, en passant par la dépollution. Lors du quatrième jour, un exercice de plus grande ampleur est mis en place : le RESEVAC (mise en sécurité et l’évacuation de ressortissants).

EXMAR constitue une étape majeure dans la formation des futurs officiers, les préparant ainsi à leur première mission opérationnelle, la mission « Jeanne d’Arc » qui vient clore leur formation initiale.

 

 

 

 

 

©Séphane Marc.