Séminaire de préparation de la mission Jeanne d’Arc 2020 à l’Ecole navale

Un séminaire de présentation et de préparation de la mission Jeanne d’Arc 2020 s’est tenu du mardi 24 au mercredi 25 septembre 2019 sous la présidence du contre-amiral Éric Pagès, directeur général de l’École navale (ALENAV).


Le capitaine de vaisseau Vincent Sébastien, commandant du groupe « Jeanne d’Arc » et du Porte-Hélicoptère Amphibie (PHA) « Mistral », accompagné du capitaine de frégate Olivier Roussille, commandant de la Frégate Légère Furtive (FLF) « Guépratte », bâtiment escorteur, s’est vu présenter le volet formation de la mission par les cadres de l’École d’Application des Officiers de Marine (EAOM) dirigée par le CF Nicolas Champs. La mission Jeanne d’Arc 2020 viendra clore la scolarité des 82 enseignes de vaisseau de la promotion 2017 de l’École navale, des 42 officiers de marine sous contrat (OM/SC) et des 7 commissaires-élèves de l’École des commissaires des armées. Ces midships formeront dans quelques mois la promotion EAOM 2020 qui ralliera le groupe « Jeanne d’Arc » début février à Toulon avant de partir pour un déploiement opérationnel de 155 jours. Des élèves d’autres corps officiers, tels que les médecins, les administrateurs des affaires maritimes ou les ingénieurs de l’armement, embarqueront également pour une partie de la mission afin de bénéficier de l’expérience et de la formation du groupe Jeanne d’Arc.

Ce séminaire a été marqué par la traditionnelle remise au commandant du groupe « Jeanne d’Arc » de la flamme de guerre du porte-hélicoptère « Jeanne d’Arc », longue des milliers de nautiques parcourus par ce bâtiment mythique au cours de ses 44 missions.

La passation de la flamme de guerre entre ALENAV et le commandant du groupe « Jeanne d’Arc » symbolise la responsabilité confiée et la continuité entre la formation dispensée à l’École navale et son application dans le cadre d’un déploiement effectué loin, longtemps et en équipage.

© École navale / Rémy Jan.