Portrait élève commissaire « ancrage » Marine

Je m’appelle Hélène, j’ai 24 ans et je suis aujourd’hui élève commissaire « ancrage » Marine à l’École du Commissariat des Armées.

Fascinée par le monde maritime et l’aéronautique navale depuis mon enfance, j’ai toujours espéré vivre une expérience au sein de la Défense

Cette attirance pour le monde militaire s’est précisée en rentrant en classe préparatoire scientifique au lycée militaire d’Aix en Provence en 2013.

Après avoir intégré Grenoble École de Management, j’ai obtenu un master 2 en management réalisé en alternance chez un constructeur aéronautique européen où je suis restée en lien avec de nombreux projets de défense. Ce parcours m’a confortée dans ma volonté de manager / commander des équipes habitées par des valeurs fortes.

J’ai alors choisi de vivre une expérience en adéquation avec ma volonté de servir mon pays et mon attirance pour le monde maritime, en devenant volontaire aspirant commissaire embarqué (VAC) en 2018. Ce contrat d’un an est une expérience humaine et professionnelle unique, j’y ai découvert les rouages de la vie à bord d’un bâtiment de la Marine nationale en travaillant auprès de militaires de tous grades et de toutes spécialités, ayant des parcours extrêmement différents.

A travers cette année d’embarquement, j’ai pu appréhender la richesse du métier de commissaire qui exerce dans des domaines aussi variés que l’approvisionnement en vivres, la préparation des escales, la rédaction de procès-verbaux, les activités de relations publiques, la navigation en haute mer.

Au cours de cette année passée sur l’île de la Réunion marquée par quatre périodes de mer pour accomplir des missions très diverses, j’ai décidé de tenter le concours sur titre du commissariat des armées.

Aujourd’hui, après avoir suivi une formation théorique et pratique à l’École navale sur la lutte contre les incendies, la survie en mer et la navigation maritime en tant que chef de quart, je me rends compte de l’ampleur des responsabilités confiées à un jeune officier commissaire. Il s’agit d’un parcours exigeant mais véritablement passionnant que je conseille à tous de suivre !