Les PMS à l'épreuve !

Du vendredi 24 au dimanche 26 janvier, l’École navale a accueilli le stage de leadership-cohésion organisé pour la troisième année consécutive au profit de la Préparation Militaire Supérieure d’État-Major de Paris (PMS/EM). Cette formation s’adresse à des candidats titulaires d’un diplôme minimum égal ou supérieur à Bac+3, afin de les préparer à leur futur poste de premier niveau de la réserve en État-Major au sein de la Marine.

Encadrés par le personnel officier et officier-marinier réserviste de Paris, ainsi que des instructeurs des Groupements d’Instruction de Formation Militaire au Commandement et d’ Éducation Militaire Physique et Sportive (GI FMC/EMPS) et de 9 élèves de la promotion École navale 2012, ce groupe de stagiaires comptait 86 aspirants de 21 à 30 ans, aux parcours très différents.

Cette préparation consiste à développer la cohésion, la connaissance de soi et le goût de l’effort grâce à des activités simples d’aguerrissement et de leadership en environnement terrestre et maritime, tels que la marche d’orientation, le parcours du combattant et les parcours nautique et aquatique.

Composée d’équipes mixtes, la promotion est rapidement immergée dans un cadre militaire dans un but de transition brutale : « Chacun laisse ses vêtements civils dans un sac qui sera enfermé à double tour dans un placard. Les stagiaires revêtissent les treillis dès leur arrivée. C’est un procédé symbolique qui tend à créer un décalage fort. » explique le capitaine de frégate (R) Arnaud Guerrier de Dumast.

Ce stage tend à donner aux jeunes qui le souhaitent une première expérience en milieu militaire pouvant se concrétiser par un recrutement dans la réserve ou dans l’active et contribue à développer la cohésion et la solidarité au sein d'une population hétérogène. Outre l'évaluation de leurs capacités physiques, les stagiaires ont pu montrer leur motivation et leur personnalité au travers d'exercices de leadership.

Le passage à l’École navale, par sa proximité maritime et ses infrastructures, constitue le « moment clé » de la formation de ses stagiaires PMS.