Voies d'accès et descriptif

 

L’École navale forme les futurs officiers de Marine de carrière via les voies d'accès citées ci-dessous :

 

Voies d'accès pour les étudiants français :

- en 1ère année pour les élèves issus des Classes Préparatoires scientifiques aux Grandes Écoles (CPGE) via le concours CENTRALE - SUPELEC
Ce cursus, après les 3 années de formation, permet l'attribution du diplôme d'ingénieur de l'École navale.

Plus d'informations :

 

 
Intégrer l'Ecole navale en 1ère année


- en 2ème année pour les étudiants ayant validé leurs deux premières années dans une école d'ingénieurs partenaire de l'École navale (IMT Atlantique, École centrale Nantes, Supélec, Arts et Métiers Paris Tech, ENSTA Bretagne, ISAE-Supaéro).
Ce cursus permet l'attribution d'un double diplôme.

Plus d'informations :

 

 
Cursus double diplôme

- en 3ème année pour les étudiants de l’École Polytechnique.

- à travers l’échange franco-allemand (EFENA) : les futurs officiers de la Marine française suivent leur cursus de formation à l’École navale allemande. L’étudiant français intègre cette école pour y suivre une formation militaire et maritime de quinze mois. Il rejoint ensuite l’une des deux universités de la Bundeswehr (Hambourg ou Munich) pour une formation universitaire scientifique de 4 ans dans l’un des domaines suivants : génie mécanique, techniques de l’air et de l’espace, génie électrique ou informatique.
À l’issue de sa formation à l’École navale allemande, il est diplômé d’un master européen. Après une année à l’École navale et un embarquement lors de la campagne d’application, il occupe les mêmes fonctions que les officiers formés en France.

Plus d'informations :

 

 
Cursus EFENA

Voies d'accès pour les ressortissants étrangers :

L’accès en 1ère ou 2ème année à l’École navale est ouvert aux ressortissants étrangers, après accord des autorités de leur pays d’origine, et a l'issue de concours organisés via les représentations militaires françaises.
Après évaluation, ces élèves peuvent intégrer le cursus de Master de l’École navale, voir pour les meilleurs le cursus d’ingénieur. À la fin de leur formation en France, ils rejoignent les forces armées de leur pays pour y servir en tant qu’officier.

 

 



Les officiers de Marine de carrière ont vocation à assurer des fonctions d’encadrement et de commandement au sein des unités opérationnelles (navires de combat, sous-marins, flottilles de l’aéronautique navale, commandos marine).

Au cours de leur formation à l’École navale, ils développent les compétences qui feront d’eux les chefs de la Marine de demain.


La formation, théorique et pratique, comprend 6 semestres et est organisée autour des trois axes fondamentaux que sont la formation maritime, la formation militaire et humaine et la formation scientifique.

 

À l’issue de leur scolarité, en fonction de leur orientation professionnelle, les jeunes officiers sont directement affectés dans les forces ou poursuivent une formation de spécialité.