Recherche » Institut de Recherche» Groupe de recherche M2EN

Groupe de recherche M2EN


Le groupe de recherche M2EN est l’une des deux unités développant ses activités au sein de l’Institut de Recherche de l’Ecole navale (IRENav), structure de recherche partagée avec l’Ecole Nationale des Arts et Métiers (ENSAM) et socle privilégié de l’enseignement scientifique au bénéfice des élèves officiers-ingénieurs de l’Ecole navale. Le groupe M2EN est composé actuellement d’une dizaine d’enseignants-chercheurs des arts et métiers Paris (maitres de conférences et professeurs des universités) mis en délégation auprès de l’école navale et d’une dizaine de doctorants inscrits à l’Ecole Doctorale des Science de la Mer de l’Université de Bretagne Occidentale et de l’Ecole Doctorale Sciences pour l’Ingénieur de l’ENSAM. Le groupe est membre du RNC-E3 des arts et métiers. Le point fort de l’équipe est de regrouper sur le site de l’école navale des spécialistes de génie mécanique, de mécanique des fluides et de génie électrique et de développer des activités de recherche amont dans un contexte multi-physique et interdisciplinaire en lien avec les applications industrielles du domaine maritime. Ce positionnement confère au groupe de recherche une originalité stratégique unique en termes de développement et d’innovation mais aussi de formation par la recherche au niveau master et doctorat dans le domaine naval et plus largement maritime.
La recherche s’articule autour de deux axes de recherche. Le premier axe concerne l’hydrodynamique propre aux systèmes navals où sont analysées expérimentalement en tunnel hydrodynamique des écoulements complexes, turbulents, diphasiques et cavitant et les Interactions Fluide Structure sur des structures flexibles. Le deuxième axe traite de la conversion d’énergie dans le domaine maritime relevant des systèmes d’énergie/propulsion navals dans le domaine de l’électrotechnique, et des énergies renouvelables marine ainsi que dans le domaine de la propulsion vélique . De façon générale, il s’agit de mener des recherches amont et appliquées sur l’analyse multi-physique, la modélisation et la simulation des systèmes afin de dégager des principes, des méthodes de modélisation et d’innovation pouvant être appliqués aux systèmes spécifiques aux applications maritimes.

Le goupe M2EN Il dispose de moyens expérimentaux uniques tel que le tunnel hydrodynamique et les équipements de mesure associés de très haute technologie comme un système PIV laser haute fréquence de mesures de champ de vitesses par particules. Il dispose d’un dispositif d’écoulement de type Taylor-Couette diphasique de grande dimension. Il a développé un dispositif de mesures in-situ sur un voilier en conditions réelles de navigation. Il dispose également de bancs d’émulations et de plateformes académiques d’études de dispositifs innovants de propulsion ou d’hydroliennes comme le Système RIM à entrainement circonférentiel et le système SHIVA de propulseur à axe vertical. Des projets sont en cours comme le projet FDRAIHN, sur la compréhension des mécanismes de réduction de traînée par injection de bulles le long de la coque des navires (financement ANR/ASTRID), le projet FLEXFOIL sur l’utilisation de structures portantes déformables « intelligentes » (financement Projet NICOP de l’Office of Naval Research en collaboration avec des universités américaines), le projet VOIléNAV sur l’analyse académique de la propulsion vélique pour améliorer la performance des grands voiliers de compétition (financement européen, FP7-people) ainsi que des projets relatifs à la modélisation et la conception de machines électriques innovantes non conventionnelles dans le cadre du navire tout électrique ou hybride et des hydroliennes en collaboration avec les grands industriels du secteur.

Exemples de projets

Examples of research projects